Tous les articles par camillecresteil

Une association en croissance

Voilà maintenant plus d’un an que Plaisir en Transition a été créé et de plus en plus de personnes nous ont manifesté leur intérêt via le blog, la page Facebook ou bien entendu également de vive voix. Merci à vous !

Pour asseoir notre action, deux axes sont essentiels : mobiliser des forces vives et obtenir le soutien de la mairie (autorisations, soutien financier, communication, prêt de local, etc…). Et, bonne nouvelle, vous pouvez agir sur ces deux points !

Vous souhaitez rejoindre le mouvement pour nous aider à mettre en place les Incroyables Comestibles, organiser des Répar’cafés, devenir une Famille à Énergie Positive ou proposer une nouvelle action ? Contactez-nous !

Vous nous soutenez moralement mais ne pouvez pas dédier du temps aux actions ? Pourquoi ne pas adhérer à l’association ? Si nous pouvons montrer une forte croissance du nombre de nos adhérents, nous espérons obtenir la légitimité qui nous manque vis-à-vis de la mairie.

Vous trouverez ci dessous le bulletin d’adhésion et une petite fiche à remplir pour mieux vous connaitre,

Bulletin adhésion
Je souhaite adhérer

à nous retourner à l’adresse:
Plaisir en Transition
14, rue François Coppée
78370 Plaisir
Ou par mail :
plaisirentransition@gmail.com

 

Calculer son empreinte écologique

Kesako ?

Le concept est maintenant assez répandu : l’empreinte écologique consiste à calculer de combien de planètes nous avons besoin pour vivre, si nous ne changeons pas notre manière de vivre.

Les États Unis auraient besoin de 5 planètes. Et la France? Et bien, on est à 2,5 planètes. Ouf, on est deux fois mieux que les États Unis  ! Mais ne nous leurrons pas, c’est quand même plus qu’une ! A titre d’exemple, la Chine est à 1 et l’Inde à 0,4 planète.

Alors, voilà, comme toujours, c’est à chacun de relever ses manches et commencer à balayer devant chez lui.

… Première étape : faire le point…

La première étape, c’est de commencer par faire un petit audit personnel, enfin, familial… Quelles sont les habitudes de la famille (alimentaires, déplacement, énergétiques, etc…) ? Les outils sont nombreux. Il suffit de taper « empreinte écologique » pour en trouver un. Quel que soit celui que vous prendrez, il y a fort à parier que les résultats vous feront peur. Mais l’intérêt réside surtout dans les pistes que ces outils vous donneront…

Mon calcul sur WWF : Aïe, aïe, aïe…

empreinte

… Deuxième étape : prendre une bonne résolution…

Réduire sa consommation de viande, arrêter de gaspiller la nourriture, manger plus local, prendre des transport en commun ou son vélo…? Il y a des pistes, plus ou moins applicables pour chacun, mais il y en a beaucoup…

A chaque famille de se poser des questions et de se donner des objectifs; qu’est-il envisageable de faire? Que mettons-nous en place?

Je recommande ce fascicule édité par la fondation Nicolas Hulot, qui permet de faire un audit, puis de prendre des mesures et de calculer leur effet :

Il y a aussi le site 1 million women, qui permet de calculer les réductions de nos émissions pour chaque engagement pris.

… Troisième étape : compenser ?…

Il existe aussi la possibilité de compenser. A moins de retourner vivre dans une grotte, notre mode de vie occidental pèse lourd. Il est possible de faire une démarche volontaire de compensation (financière) de notre impact carbone.

Il existe des sites qui permettent de promouvoir des projets qui ont un impact positif sur les émissions de carbone. Vous participez directement à des projets qui permettent de compenser nos émissions de carbone.

Par exemple : CO₂Solidaire

Mais bon, l’idée, c’est quand même de changer nos comportements et pas de s’acheter une bonne conscience en ne changeant rien !

Camille
Le blog du colibri

La légende du colibri

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit « Colibri ! Tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu! »

Et le colibri lui répondit :  » Je le sais, mais je fais ma part ».

Colibri

C’est de cette légende que le mouvement Colibris a tiré son nom.  Ce mouvement,  créé par Pierre Rabhi, a pour ambition de changer la vision que nous avons du monde et de la société. Voici un extrait de la présentation de ce qu’est un colibri…

« (…) Des milliers de personnes, aux 4 coins du monde, se mettent à penser, à agir, à créer, à échanger, bref, à vivre différemment. Ils aspirent à se réaliser plutôt qu’à faire carrière, se soucient des autres, de la nature, cherchent à résoudre leurs problèmes personnels pour améliorer la société, sont non-violents, réfléchissent le monde comme un tout et plus comme un puzzle morcelé, aiment la culture et les échanges, veulent prendre le temps de vivre et ne sont plus prêts à sacrifier leur famille, leur santé, pour gagner leur vie à tout prix (…), imaginent que l’argent pourraient redevenir un moyen d’échanger nos richesses plutôt qu’un instrument de pouvoir et de domination (…), cherchent à rassembler ce que l’humanité a de meilleur, (…), se sentent responsables de leur vie et de l’impact qu’ils ont sur le monde (…).

…/…

Les colibris sont partout, disséminés dans une société qu’ils ne sentent plus à même de porter l’humanité au XXIème siècle. Ils sont nombreux, si nombreux qu’ils pourraient sans doute peser sur la transformation du monde, s’ils prenaient conscience de leur nombre et de leur pouvoir. Regardez bien autour de vous. Peut être en connaissez vous qui se reconnaitraient en partie dans cette description. Peut être même êtes vous l’un d’entre-eux… »

Source : http://www.colibris-lemouvement.org/