Municipales 2020, un mandat pour tout changer

PACTE-TRANSITION-LOGOTYPE_couleurs

La pandémie de covid-19 que nous traversons a rebattu les cartes de la campagne. En effet, nous traversons une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, mettant en évidence le rôle central en temps de crise des collectivités territoriales. Que ce soit pour répondre aux besoins primaires et urgents de la population (accès aux soins, alimentation, énergie, logements, transports…) ou dessiner les contours du “jour d’après”, les collectivités territoriales sont en première ligne. Lorsque l’on sait que les collectivités portent plus de 70% de l’investissement public, il est nécessaire qu’elles enclenchent et réalisent une transition juste socialement, en mesure de satisfaire les besoins essentiels des populations et axée sur le rétablissement des grands équilibres écologiques et des besoins sanitaires.

C’est dans ce contexte particulier que reprend donc la campagne des élections municipales. Notre objectif, en tant que citoyen·nes mobilisé·es pour lutter contre le dérèglement climatique et généraliser les alternatives, est de mettre en avant le rôle charnière de cette élection pour les années à venir. Nous n’avons plus le temps d’attendre et nous savons que l’ampleur de la pandémie actuelle et de ses dégâts est liée aux dérèglements environnementaux et aux politiques de croissance démesurée.

Image avec le slogan "Collectivités territoriales, les premières lignes du monde d'après" et plusieurs solutions pour un monde soutenable, comme des éoliennes et des personnes faisant du vélo.

Nous vivons une situation de crise globale sans précédent, il faut prendre des mesures pour nous protéger, y faire face. Les territoires doivent devenir plus résilients sur les plans écologique, social et démocratique. Les élu·es locaux ont une responsabilité à tenir compte de ces impératifs pour préparer les prochaines crises. Les 32 mesures du Pacte permettent d’enclencher ce chemin vers des territoires résilients, une transition salutaire pour notre quotidien et nos emplois. Partout en France la transition a déjà lieu et se pratique depuis des années. Le monde d’après existe déjà dans les territoires.

Les candidats à la mairie de Plaisir se sont tous engagés en faveur de la Transition en signant le Pacte pour la Transition. Prenez connaissance de leurs engagements pour le prochain mandat en suivant ce lien. Nous les enjoignons plus que jamais à faire de leur mise en œuvre une priorité absolue.

Citoyens et associations engagées ne manquent pas sur notre territoire. Pour mettre en œuvre une véritable transition locale, leur implication ainsi que celle de tous les habitants est essentielle, que cela soit à travers des dispositifs de participation, ou en valorisant les initiatives citoyennes existantes.

Nous espérons que la prochaine municipalité saura saisir cette opportunité, et que nous pourrons bientôt co-construire ensemble le Plaisir de Demain.

Pour rentrer en contact avec notre groupe : pacte-78370@listes.transition-citoyenne.org
Plus d’informations sur www.pacte-transition.org

Le vélo, mon geste barrière !

Le déconfinement progressif qui aura lieu dans les prochaines semaines pose des questions sur nos habitudes de mobilité. Comment respecter les mesures de distanciation physique dans les transports publics ? Comment éviter un report modal massif vers la voiture à la sortie du confinement ?

Le vélo est le mode de déplacement idéal pour le déconfinement et au-delà et doit jouer un rôle décisif pour construire une mobilité plus résiliente. 

La pratique du vélo en tant que telle est un geste barrière. Elle réduit le risque de contamination, permet de respecter la distanciation physique minimale, d’éviter l’engorgement de nos villes et de soulager les transports publics, renforce le système immunitaire et améliore la qualité de l’air.

Grâce au vélo, dès la semaine prochaine, brûlez des calories, pas du pétrole !

Opération Patates !

En cette période de confinement, Le Mantois en Transition vous propose de rejoindre « 

« Deux petites souris tombent dans un seau de crème : La première souris se croit perdue, abandonne très vite et se noie. La deuxième souris lutte tellement fort pour rester en vie que la crème se transforme en beurre ; elle sort du seau, elle a la vie sauve. À partir de maintenant, je suis cette deuxième souris. »

Vous connaissez peut-être cette citation du héros du film « Attrape-moi si tu peux » de Steven Spielberg, qui nous incite à ne jamais baisser les bras dans l’adversité. Les souris c’est nous, les confinés, et le pot de crème c’est notre confinement et ses conséquences, dans cette épidémie de coronavirus.

Que pouvons-nous bien faire pour améliorer les choses, coincés à la maison ? Vous aussi, vous sentez que la situation vous échappe ?

L’économie est à l’arrêt, les pénuries alimentaires arrivent…

Avec l’épidémie, et le confinement imposé, une énorme partie de l’économie est à l’arrêt, plus de 8 millions de personnes ont déjà été mises au chômage partiel en France, et de nombreuses entreprises ont stoppé leur production. Tout cela aura des répercussions, un peu plus tard, des entreprises devront fermer, des gens vont perdre leur emploi et les revenus de beaucoup d’entre nous risquent de baisser. Le prix de la nourriture augmente dans les supermarchés (voir référence 1) , et certains rayons sont déjà vides.

L’ONU a alerté sur le risque de pénurie alimentaire au niveau mondial (voir référence 2) peut-être pas dans l’immédiat, mais on peut imaginer d’ici la fin de l’année, ou l’année prochaine. Voilà donc une excellente raison de nous débattre et de ne pas laisser notre sécurité alimentaire au hasard.

Il est plus sage et responsable de prendre soi-même des mesures pour assurer la sécurité alimentaire de sa famille et de ses proches dans cette période chaotique. Quelles explications donnerions-nous à nos enfants affamés si le pire des scénarios se produisait ?

« Papa, Maman, j’ai faim ! »
Restons confinés et plantons des pommes de terre au jardin

Avec le confinement, beaucoup d’entre nous passons davantage de temps à la maison, qu’on télétravaille, qu’on soit au chômage partiel, ou en congés. Nous avons le temps, alors, pour être productif, plantons des pommes de terre au jardin !

Pourquoi des pommes de terre ? La pomme de terre est un aliment de base et qui a la particularité d’être simple à cultiver. Les bons jardiniers consacrent en général un quart à un tiers de leur potager à cette culture. Une seule pomme de terre plantée peut produire en moyenne 1 kilo de pommes de terre et au minimum 700 grammes. C’est un légume qui se conserve bien et peut constituer une réserve. On sait la cuisiner de nombreuses façons, même sans matériel de cuisine compliqué, c’est un aliment nourrissant, et en plus, tout le monde aime ça !

« Je plante une pomme de terre germée au printemps… »

« …je récolte ma production quelques mois plus tard… »

« …et on se régale tous ensemble ! »

Lire la suite

ANNULATION de nos évènements

Dans l’intérêt général du public et pour participer à l’effort collectif pour contenir la propagation du Coronavirus, l’association Plaisir en Transition vous annonce l’annulation de tous nos évènements à compter de ce jour et jusqu’à nouvel avis.

Nous vous remercions de votre compréhension.

En attendant de se revoir, prenez soin de vous et de vos proches.
Le Comité de Pilotage.

L’ENGAGEMENT CITOYEN
Nous nous engageons à aider à rassembler l’humanité autour de l’objectif commun de ralentir suffisamment la propagation du virus pour permettre aux services de santé de faire face et à un vaccin d’être développé. Nous nous engageons également à montrer le meilleur de nous-mêmes au cours de cette crise. Pour participer à notre échelle, nous nous engageons à:

🏠 ARRÊTER LE VIRUS à notre porte – en nous lavant régulièrement les mains, en évitant les contacts inutiles avec autrui, en restant à la maison lorsque nous nous sentons malades et en sollicitant un avis médical aussitôt que cela est nécessaire.
👵 PROTÉGER LES PLUS VULNÉRABLES – en offrant bienveillance et assistance à celles et ceux qui en ont le plus besoin et en soutenant les mesures humaines visant à les protéger.
💬 PROPAGER LA SAGESSE – en partageant des informations fiables et factuelles avec nos amis et notre famille et en combattant les voix de la peur et de la diabolisation avec celles de la bienveillance et de l’empathie.

Des candidats engagés pour la Transition

PACTE-TRANSITION-LOGOTYPE_couleurs

Des candidats aux Municipales signent
le Pacte pour la Transition

A une semaine du premier tour des Municipales, des candidats de plusieurs centaines de communes de France se sont engagés auprès de 60 ONG à intégrer dans leur programme des mesures en faveur d’une transition écologique, sociale et démocratique.

Ces engagements démontrent que de nombreux candidats ont pris conscience des enjeux majeurs qui se rattachent à ces élections. Le prochain mandat municipal est en effet crucial pour orienter notre réponse face aux dérèglements climatiques et à l’urgence sociale. Les États ont démontré leur incapacité à adopter les mesures nécessaires à temps pour éviter des chocs majeurs, et trouver des solutions à l’échelle locale devient capital.

Et sur Plaisir, me direz vous ?
Découvrez les listes candidates qui ont accepté de signer un Pacte en suivant ce lien :

Signatures

A Plaisir, le collectif local pour le Pacte s’est créé à l’initiative de plusieurs membres de notre association, afin de convaincre les candidats aux municipales de s’engager pour la Transition.  Les engagements pris seront ensuite suivis par le même collectif tout au long des mandats, avec l’espoir de construire un projet durable pour notre commune.

Pour rentrer en contact avec notre groupe : pacte-78370@listes.transition-citoyenne.org
Plus d’informations sur www.pacte-transition.org