Tous les articles par PlaisirEnTransition

Répar’Café et Atelier Vélo

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, Plaisir en Transition vous convie à un Répar’Café et Atelier Vélo qui se tiendra :

le Samedi 26 Novembre de 14h à 17h,
dans la Maison des Famille – La Mosaïque,
98 Avenue François Mitterrand

Au programme :

    • Aide au dépannage de petits équipements électro-ménagers
    • Aide au dépannage d’équipements informatiques
    • Atelier d’entretien et de réparation de vélos
    • Atelier de réparation de vêtements

Répare Café Vélo

Un Répar’Café est un événement participatif et convivial. Son objectif principal est d’éviter de jeter les objets du quotidien qui peuvent encore servir, en les réparant ou en apprenant à les réparer.

Réparer ensemble, c’est l’idée du Répar’Café. Des bricoleurs « experts » seront au rendez-vous pour vous aider à réaliser tous types de réparations : petit électroménager, informatique, bicyclettes, jouets, vêtements, meubles, etc…

Apportez vos objets en panne, cassés ou usés et mettez-vous à l’ouvrage avec nos bénévoles !
Il y a toujours quelque chose à apprendre au Répar’Café.

Vous n’avez rien à réparer, venez quand même prendre un café, discuter ou aider les autres à réparer… Et si vous êtes bricoleur, venez partager vos talents, et vous repartirez avec la satisfaction d’avoir rendu service en partageant vos compétences.

Contact : contact@plaisirentransition.org

15 octobre – Le Jour de la Nuit

Ouvert à toutes et tous, le Jour de la Nuit est une grande manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et à la beauté du ciel étoilé. Coordonné par Agir pour l’Environnement et soutenu par de nombreux partenaires nationaux, le Jour de la Nuit est l’occasion d’observer le ciel et de redécouvrir notre rapport à la nuit grâce aux centaines d’extinctions de lumières et d’animations de sensibilisation qui ont lieu lors d’une soirée chaque année.

Dans le cadre de cette manifestation, Plaisir en Transition, en partenariat avec Véga et la Ville de Plaisir, vous invite à participer à une Projection / Débat autour du film de Corentin Kimenau « Où sont passées les lucioles ?« .

 » Avril 2020. Alors qu’environ 3 milliards d’êtres humains sont confinés, des lampadaires restent allumés et éclairent des rues vides en consommant de l’énergie. Dans ce documentaire, je m’intéresse à l’impact de la pollution lumineuse sur l’environnement, sur l’être humain et sur sa capacité à rêver. Je constate qu’il est possible d’éclairer plus intelligemment sans avoir besoin d’éteindre et de revenir à l’âge de pierre. En réponse à mes souvenirs et Pasolini, je me mets également à la recherche des lucioles de mon enfance noyées dans ce monde sur-lumineux où l’obscurité est trop souvent confondue avec l’obscurantisme. «  Corentin Kimenau

La projection sera suivie d’un débat avec des représentants des associations et des élus à la transition écologique de la ville de Plaisir. Si la météo le permet, le débat se terminera par une séance d’observation du ciel nocturne dans le jardin de la Maison de la Mosaïque.

Le 15 octobre 2022, éteignons les lumières et rallumons les étoiles !
Ensemble, fêtons la nuit noire et le ciel étoilé !

La Fête des Possibles

Le 1er octobre, devant la Médiathèque du canal, à Montigny-le-Bretonneux, un véritable « village des alternatives », une vraie « FÊTE des POSSIBLES » vous permettra d’envisager tout ce qui est possible de faire pour transformer la société et se préparer sereinement et joyeusement à, probablement, moins de choses inutiles et futiles, mais plus de liens, plus de convivialité …

20 associations vous présenteront leurs réalisations, vous proposeront des jeux, des activités…

La pollution lumineuse

Avez-vous déjà entendu parler de la pollution lumineuse ?
– Depuis quand la pollution émet elle de la lumière ???
– Mais au fait, c’est quoi la pollution lumineuse ?

Selon Wikipédia, la pollution lumineuse est à la fois la présence nocturne anormale ou gênante de lumière et les conséquences de l’éclairage artificiel nocturne sur la faune, la flore, la fonge (le règne des champignons), les écosystèmes ainsi que les effets suspectés ou avérés sur la santé humaine.

En fait, on devrait plutôt parler de nuisances lumineuses. Mais ces nuisances sont également associées à un gaspillage énergétique considérable. A l’heure où les prix de l’énergie s’envolent, il est temps d’avoir une véritable réflexion sur les besoins en éclairage nocturne et les moyens à mettre en place pour être plus efficaces et surtout plus économes.

Les conséquences de la pollution lumineuse sur la santé humaine sont aujourd’hui bien connues et basées principalement sur la perturbation du rythme circadien lié à l’alternance entre le jour et la nuit. Cette perturbation peut être atténuée en occultant l’éclairage extérieur pour éviter l’exposition aux lumières artificielles. Mais quid des conséquences sur la vie animale ?

L’éclairage nocturne est l’une des principales causes de la disparition des insectes (juste après les pesticides). Les insectes volants sont attirés par les lumières artificielles. Ils meurent d’épuisement ou deviennent des proies faciles.
Les oiseaux migrateurs sont gênés et désorientés car ils suivent la lumière des étoiles.
Enfin, la lumière artificielle a également un impact direct sur la croissance des végétaux.

Il est temps de repenser le Schéma Directeur d’Aménagement de la Lumière sur notre territoire.
L’Assemblée Citoyenne de Plaisir a édité un sondage pour recueillir vos avis sur la pollution lumineuse et sur les moyens à mettre en place pour la réduire.
Cette enquête permettra à la Commission en charge de cette problématique d’apporter des proposition consensuelles.

Merci par avance pour votre participation !