Archives pour la catégorie alimentation

J’ai goûté pour vous !

Le Menton : la dernière création pâtissière de la boulangerie/pâtisserie Des Petits Prés – rue de la Gare à Plaisir.

Si vous aimez les gâteaux forts en goût citronné, ce délice est pour vous !

Le Menton. Patisserie au citron

Composition du Menton (en part individuelle ou gâteau pour plusieurs personnes) :

  • Biscuit citron
  • Croquant citron
  • Crémeux au yuzu (citron asiatique)
  • Mousse au citron

Mais qu’est-ce qui rend ce gâteau si différent des autres pâtisseries au citron ?

Le yuzu  est un petit agrume, hybride de mandarine sauvage et de citron d’Ichang, et possède un goût unique qui lui vaut d’être de plus en plus populaire dans l’univers de la gastronomie.

De plus, l’alliance de mousse et de biscuit croquant rend la texture inégalée et savoureuse en bouche. Très léger et frais, il terminera parfaitement un délicieux repas.

Delphine V.

J’ai goûté pour vous !

Le chocolat de Cédric Turmel, artisan local : boutique à Jouars-Pontchartrain et son atelier à Galluis.

Cédric Turmel. Artisan chocolatier à Jouars- Pontchartrain

Son credo : de la fève au chocolat.

C.Turmel reçoit ses fèves brutes et les transforme avec passion en un chocolat « brut » mais au goût délicieusement caractéristique. Les puristes apprécieront le chocolat noir décliné sous de nombreuses formes, sa marque de fabrique, mais les gourmands apprécieront le mélange avec d’autres éléments comme le lait, les noisettes ou le caramel.

Vous trouverez ainsi des tablettes de chocolat de différentes origines (Madagascar, Equateur, Pérou…) de 72% à 100% de cacao, des petits coffrets de dégustation contenant différentes sortes de chocolats, mais aussi des friandises récréatives sous différentes formes, introduction de fruits secs, confits et d’épices (je vous recommande les noisettes enrobées et saupoudrées de chocolat et de curry).

Artisan porté par les valeurs d’excellence et d’humanité, soucieux de l’environnement, il se fournit chez des producteurs engagés dans le commerce équitable, il a obtenu le label BIO en 2017 et travaille avec l’ESAT de Fontenay-le Fleury  pour la manutention.

Un chocolat très caractéristique, sans amertume, qui fait aimer le chocolat fort en pourcentage.

Toutes les infos ici.

Delphine V.

Opération Patates !

En cette période de confinement, Le Mantois en Transition vous propose de rejoindre « 

« Deux petites souris tombent dans un seau de crème : La première souris se croit perdue, abandonne très vite et se noie. La deuxième souris lutte tellement fort pour rester en vie que la crème se transforme en beurre ; elle sort du seau, elle a la vie sauve. À partir de maintenant, je suis cette deuxième souris. »

Vous connaissez peut-être cette citation du héros du film « Attrape-moi si tu peux » de Steven Spielberg, qui nous incite à ne jamais baisser les bras dans l’adversité. Les souris c’est nous, les confinés, et le pot de crème c’est notre confinement et ses conséquences, dans cette épidémie de coronavirus.

Que pouvons-nous bien faire pour améliorer les choses, coincés à la maison ? Vous aussi, vous sentez que la situation vous échappe ?

L’économie est à l’arrêt, les pénuries alimentaires arrivent…

Avec l’épidémie, et le confinement imposé, une énorme partie de l’économie est à l’arrêt, plus de 8 millions de personnes ont déjà été mises au chômage partiel en France, et de nombreuses entreprises ont stoppé leur production. Tout cela aura des répercussions, un peu plus tard, des entreprises devront fermer, des gens vont perdre leur emploi et les revenus de beaucoup d’entre nous risquent de baisser. Le prix de la nourriture augmente dans les supermarchés (voir référence 1) , et certains rayons sont déjà vides.

L’ONU a alerté sur le risque de pénurie alimentaire au niveau mondial (voir référence 2) peut-être pas dans l’immédiat, mais on peut imaginer d’ici la fin de l’année, ou l’année prochaine. Voilà donc une excellente raison de nous débattre et de ne pas laisser notre sécurité alimentaire au hasard.

Il est plus sage et responsable de prendre soi-même des mesures pour assurer la sécurité alimentaire de sa famille et de ses proches dans cette période chaotique. Quelles explications donnerions-nous à nos enfants affamés si le pire des scénarios se produisait ?

« Papa, Maman, j’ai faim ! »
Restons confinés et plantons des pommes de terre au jardin

Avec le confinement, beaucoup d’entre nous passons davantage de temps à la maison, qu’on télétravaille, qu’on soit au chômage partiel, ou en congés. Nous avons le temps, alors, pour être productif, plantons des pommes de terre au jardin !

Pourquoi des pommes de terre ? La pomme de terre est un aliment de base et qui a la particularité d’être simple à cultiver. Les bons jardiniers consacrent en général un quart à un tiers de leur potager à cette culture. Une seule pomme de terre plantée peut produire en moyenne 1 kilo de pommes de terre et au minimum 700 grammes. C’est un légume qui se conserve bien et peut constituer une réserve. On sait la cuisiner de nombreuses façons, même sans matériel de cuisine compliqué, c’est un aliment nourrissant, et en plus, tout le monde aime ça !

« Je plante une pomme de terre germée au printemps… »

« …je récolte ma production quelques mois plus tard… »

« …et on se régale tous ensemble ! »

Lire la suite

Soirée créativité citoyenne

Le 10 mars de 19h00 à 22h00, vous êtes conviés à une grande concertation citoyenne.

Venez avec vos envies, vos idées et vos rêves pour imaginer ensemble les projets qui feront vivre le centre commercial Grand Plaisir différemment ! 


Inscription obligatoire ici.

Grande auberge espagnole prévue, n’oubliez pas de ramener un petit plat à partager !

Ensemble, nous irons plus loin…

Parés pour le printemps ! 🌱

Retour sur l’atelier Grainotech et fabrication de lombricomposts du 1er février 2020

Plusieurs ateliers se sont tenus cette aprés-midi là à la salle de La Boissière à Plaisir.

1 atelier de fabrication de lombricomposteurs :

Nous avons fabriqué 2 lombricomposteurs !

L’idée d’avoir de petits vers chez soi peut sembler quelque peu déroutante… Cependant, après quelques échanges, nombreux sont ceux qui se sont laissés séduire et envisagent de passer à l’action 😉

1 atelier semis et échange de graines :

Une belle occasion de partager les bonnes pratiques pour la réussite des semis et les recettes « miracle » : de l’eau, de la lumière, de la chaleur et le respect d’un calendrier pour anticiper la future mise en place au jardin 😉
Ce fut aussi l’occasion de faire une démonstration d’un semis de poivrons (à réaliser en février).
Et toujours… échange et partage, autour de notre grainotech, qui a permis aux participants d’échanger leurs graines graines potagères et de fleurs.

Vivement le prochain atelier « Troc de plants » en mai pour voir le résultat des semis réalisés lors de cet atelier !